Sportifs

Quel est le point commun entre les All Blacks, Arsène Wenger,  Shaquille O’Neal,  LeBron James,  Evan Longoria,  Kevin Garnett,  Kevin Love,  Vernon Davis,  Dirk Nowitzki,  Novak Djokovitch et Tessa Worley ? Ils ont tous fait les choix d'intégrer le yoga dans leur préparation physique et mentale. 

Qu'est ce que le yoga peut apporter au sportif de haut niveau ? 


Sur le plan mental:

- Combativité, envie, mobilisation et fureur
- Confiance en soi
- Concentration
- Résistance aux diverses sources de pressions Gestion des grands événements et du trac

Comment ça marche ?

Les études scientifiques montrent que mieux on perçoit ses émotions, mieux on y fait face.

Le cerveau est un muscle qui se travaille. En cas de stress l’amygdale bloque la clairvoyance, les acquis, la dextérité, la confiance du joueur qui perd une partie de ses moyens et entre sur le terrain la peur au ventre en ne sachant plus ce qu’il a à faire. Exercer son cerveau par le yoga permet de diminuer ce phénomène grâce au travail sur la respiration et à l’entraînement cérébral induit, diminuant l’impact de cette zone.

Grâce à des visualisations réalisées lors des phases de relaxation profonde, le joueur visualise et intègre au plus profond de lui les schémas de jeux définis en amont, le match qu’il doit réaliser, l’attitude à avoir sur le terrain et lors des moments qui la précède, comment bien trouver ses partenaires sur le terrain...

Pourquoi le yoga aide ?

Le yoga donne à celui qui le pratique des outils pour être maître de soi et savoir ressentir la montée d’une émotion et comment la gérer. Les outils enseignés lors de séances au calme deviennent automatiques, en toutes circonstances. Le joueur devient serein, sûr de lui, mobilisé avec une fureur de jouer, sans se laisser influencer par les sources de pression extérieure. Il se connaît mieux et va au bout de lui-même.

Le sportif sait donc quoi faire pour faire face au trac avant d’entrer sur le terrain, résister à la pression des médias, prendre les bonnes décisions sur le terrain, ne plus avoir la peur au ventre avant un événement majeur, bien intégrer la stratégie collective.

« Avant une compétition, les séances de yoga représentent un soutien idéal pour diminuer le niveau d’anxiété et le stress d’une épreuve. Surtout, à force de pratiquer, les sportifs appréhenderont les événements qui peuvent survenir d’une autre manière. »
Extrait du magazine Esprit Yoga 

 

Sur le plan physique:

- Réduction des blessures
- Récupération
- Energie
- Respiration

 

  • Respiration: grâce au travail respiratoire, les performances physiques sont optimisées car la capacité respiratoire devient beaucoup plus importante. Là où certains vont s’essouffler, les pratiquants de yoga conservent une longueur d’avance.

  • Prévention des blessures: le yoga permet au joueur d’apprendre à se connaître, à aller jusqu’à ses limites physiques et donc de ne pas aller au delà et risquer la blessure. Pratiquer régulièrement permet aussi de se débarrasser des maux récurrents comme les maux de dos, les tensions des épaules ou les tensions accumulées dans les jambes par exemple. La récupération est aussi un élément clef dans la prévention des blessures.

  • Récupération:

    • le travail sur la respiration apporte un sommeil de bien meilleure qualité et améliore donc la récupération du joueur.

    • les muscles vont se contracter et se raccourcir lors de l’effort. Si ces muscles ne sont pas étirés, ils risquent de fragiliser les articulations et d’entraîner, à terme, des risques de tendinites ou de blessures. Le yoga va permettre de détendre toutes les parties du corps qui ont été violemment sollicitées pendant l’effort.

    • le yoga va favoriser la concentration de l’énergie là où c’est important en évitant de créer des tensions inutiles, comme c’est souvent le cas dans les mâchoires par exemple. La connaissance de soi apportée par le yoga permet de ressentir automatiquement cette crispation inutile et de permettre au joueur de concentrer son énergie sur le seul mouvement qu’il exécute.

  • Energie: le travail respiratoire associé à l’étirement et à la relaxation profonde permet de ressourcer en profondeur l’organisme. La connaissance de soi et des outils appris lors des séances de yoga pour ne plus se laisser ballotter par son mental et ses émotions permet d’utiliser son énergie à bon escient et de plus la gaspiller dans des coups de stress mal gérés ou autres moments de dispersion.